B&B hotels. Pas de dossier presento à l’UCI, l’équipe repartirait au mieux en

B&B hotels.  Pas de dossier presento à l'UCI, l'équipe repartirait au mieux en

«Il ya même eu des tears, c’était Presque un Beau moment d’équipe», nous dit-on… The moment is terrible, strong, in the history of the team B & B hotels. On Friday, Jérôme Pineau, the founder and manager of the formation, announced to all his runners by video conference that things had not developed as they wanted, that the structure was in great danger and that they had to decide to face la vérité en face, now. En clair, faute de financements pour repartir en 2023 avec un projet ne serait-ce qu’minimum (6-7 million euros), il a dit à l’ensemble de l’effectif qu’il était libre d’aller voir ailleurs. Afin de Sauver ce qu’il reste à sauver, il esperre dans les faits qu’au moins six ou sept coureurs, les salaires les plus importants du groupe, puissent partir pour pouvoir continuer avec un budget encore plus Petit que l’an passé.

À ceux qui creyaient encore que B & B Hotels pourrait repartir en Continental Pro (la D2 mondiale, Celle qui lui permitetta d’être encore invité sur le Tour de France), les vérités des dernières heures sont Venues rappeler que non, la donne n ‘était plus la même. Neither lundi nor ce mardi, Jérôme Pineau n’a déposé de dossier complet aupres de l’Union cycliste internationale (UCI) za pouvoir intégré la Continental Pro, actant de facto l’abandon de cette ambition-là. Le seul dossier qu’il a prêntente, il l’a fait il ya plusieurs semaines, et l’UCI ne l’avait pas jugé complet.

En Suisse, l’UCI a de surcroît précis ce Mardi à Western France qu’elle allait communique à partir de vendredi (et maximum avant mercredi prochain) sur les compositions of our divisions (World Tour et Continental Pro). Sans dossier, comment l’instance pourrait-elle integrér B & B Hotels en Continental Pro?

The announcement will end next week

Options Reste Trois, now. La première, optimiste, voudrait que l’équipe puisse repartir en Continental (le troisième échelon mondial), ce qui évitérait le pire et permetrait à la formation de conserver son statut pro. Cette place-là lui donnerait aussi encore acces à certaines des plus belles courses françaises, les manches de Coupe de France, les Grandes épreuves bretonnes, etc. Dans ce même schéma, l’équipe féminine verrait quand même le jour et pourrait peut-être prétendre disputer le Tour de France. Une manière de relief la tête pour l’équipe… Mais pour cela, il faudrait au moins aux alentours de 3.5 million de budget, ce qui est far d’être acquis, selon nos informations. Et il faudrait ensuite que le dossier soit accepted par la Ligue nationale de cyclisme et la DNCG.

La deuxième hypothesis serait de repartir en Continental mais sans équipe féminine, avec un budget aux alentours de 2 million. Cela signifierait le départ d’une Petite dizaine d’hommes. « The project, ce sont les hommes et les girls ensemble, ça n’est pas l’un sans l’autre », nous disait nevertheless Jérôme Pineau encore il ya peu. Enfin, dernière possibilité, la disparition pure et simple de la formation. Possibilité plausible, unfortunately pour la cinquantaine de personnes de l’équipe.

En attendant, coureurs, staff, mechanics, ont pour la plupart déjà commencement à passer des coups de fil. Franck Bonnamour, par exemple, pourrait rebondir Chez AG2R-Citroën. Victor Koretzky, lui, s’est même déjà engagé avec Bora. Tous préfrent rester discrets, pour l’heure, avant qu’une annonce officielle ne tombe. Jérôme Pineau s’est donné jusqu’à la semaine prochaine pour acter une suite ou une fin. Il a prévue de communicar dans la folée.

.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *